Tendinite de la main et du coude

Les tendinites sont des inflammations du tendon et de son enveloppe. Ces pathologies se présentent sous la forme de douleurs invalidantes durant certaines activités mécaniques mais qui peuvent également se produire au repos.

 

Tendinite de la main et du coude : deux grands contextes

- la tendinite du sportif amateur qui déclenche ses douleurs au cours de son activité sportive, ces tendinites sont plutôt de bon pronostic et guérissent en général rapidement sous traitement adapté.

- la tendinite dans un contexte professionnel, véritable trouble musculo-squelettique. Elles sont très fréquentes chez le travailleur manuel effectuant des tâches répétitives. Ces tendinites sont nettement plus complexes à traiter et évoluent en général beaucoup plus longtemps.

 

Le traitement médical repose sur les orthèses d’immobilisation, les anti-inflammatoires, les infiltrations de corticoïde retard, des techniques de kinésithérapie, les infiltrats de concentrés plaquettaires…

Le traitement chirurgical ne doit être envisagé qu’après épuisement ou inefficacité du traitement médical bien conduit. En effet dans la plupart des tendinites, le traitement chirurgical n’est pas plus efficace que le traitement médical malgré des risques plus importants.

 

Les différentes formes de tendinite

Tendinite de l’extenseur ulnaire du carpe :

Il s’agit d’une douleur du versant dorsal (derrière) et ulnaire (interne) du poignet reproduite dans les mouvements en extension, inclinaison ulnaire et pronation. Ces tendinites peuvent être associées à des subluxations palmaires du tendon en pronation mais également être la conséquence de pathologie radio-ulnaire distale.

La chirurgie n’est justifiée qu’en cas d’échec répété du traitement médical et elle peut éventuellement être associée à un geste de stabilisation chirurgicale en cas d’instabilité tendineuse avéré.

 

 

Tendinite du fléchisseur Ulnaire du carpe.

Il s’agit de douleur du versant antéro-ulnaire du poignet reproduite dans les mouvements de flexion-inclinaison ulnaire.

Elle peut être associée à des pathologies piso-triquetrales.

La chirurgie n’est justifiée qu’en cas d’échec répété du traitement médical et un traitement associé de l’arthrose piso-triquetral peut être effectué au même moment le cas échéant

 

 

Tendinite du fléchisseur Radial du carpe

Il s’agit d’une douleur antérieure du poignet, parfois antéro-radiale reproduite dans les mouvements de flexion – inclinaison radiale.

Elle peut être associée à une pathologie de l’articulation scapho-trapézo-trapezoidienne.

La tendinite du fléchisseur radial du carpe est souvent le siège d’une synovite importante.

La chirurgie n’est justifiée qu’en cas d’échec répété du traitement médical et un traitement associé de l’arthrose scapho-trapezo-trapézoidienne peut être effectué.

 

 

La tendinite de De Quervain, tendinite du Long Abducteur du pouce et du Court Extenseur

Il s’agit d’une douleur radiale du poignet en regard de la styloïde du radius reproduite à la palpation des tendons sur le radius et reproduite aussi en flexion complète du pouce dans la paume (signe de Finkelstein)

D’un point de vue anatomique, il existe un conflit entre le premier compartiment des extenseurs avec le retinaculum des extenseurs qui joue le rôle d’une véritable poulie de strangulation pour les tendons Court Extenseur du pouce et Long Abducteur.

L’infiltration de corticoïde retard et les orthèses de repos sont le plus souvent efficaces. En l’absence d’efficacité du traitement médical, la décompression chirurgicale est une alternative efficace

 

 

L’épicondylite externe.

Il s’agit d’une tendinite des tendons Long et court extenseurs radiaux du carpe au niveau du coude.

La douleur est reproduite en extension contrainte du poignet et à la palpation des tendons au niveau du coude.

Elle peut être fréquemment associée à un syndrome du tunnel radial qui correspond à une compression du nerf radial au coude par l’arcade du court supinateur.

Le traitement chirurgical n’est pas plus efficace que le traitement médical. Il convient donc de n’envisager une chirurgie qu’après épuisement complet du traitement médical.

La chirurgie correspond à une désinsertion ou à un allongement des extenseurs radiaux du carpe. Cette intervention peut se dérouler sous arthroscopie.

chirurgie tendinite

Consulter la pathologie suivante : arthrose du poignet