Les kystes synoviaux

Définition d’un kyste synovial

Le kyste synovial correspond à une poche de liquide située sous la peau et développée au dépends d’une articulation ou de la gaine d’un tendon.

 

Diagnostic d’un kyste synovial

Il se présente sous la forme d’un nodule sous-cutanée mobile dépressible et indolore à la palpation.
Dans certains cas, le kyste synovial peut être la source d’une gène voire de douleurs de la main et du poignet dans les mouvements notamment dans les amplitudes extrêmes

Les kystes synoviaux évoluent naturellement vers la fluctuation, tantôt augmentant, tantôt diminuant. Un kyste synovial est une affection bénigne sans gravité qui ne justifie d’aucun traitement particulier en absence de gène.

 

Le traitement d’un kyste synovial (kystes synoviaux) :

Lorsque les kystes synoviaux sont particulièrement gênants,  compromettant certaines activités de la vie quotidienne, des interventions peuvent être proposées ; ponction à l’aiguille ou intervention chirurgicale (exérèse) effectuée en chirurgie ambulatoire sous anesthésie loco-régionale.

Cette chirurgie de la main spécialisée est très fréquente et nécéssite une incision souvent inférieure à 2cm que le chirurgien de la main prendra soin de réaliser dans un pli cutanée de manière à limiter la conséquence esthétique.

 

Convalescence après traitement d’un kyste synovial

Après ponction du kyste synovial à l’aiguille, la récupération est très rapide, de l’ordre de quelques jours maximum mais la ponction n’est pas toujours possible en fonction de la taille et de la localisation du kyste synovial. Les récidives sont par ailleurs très fréquentes après ponction d’un kyste synovial.

Dans la convalescence après une chirurgie d’un kyste synovial, des soins de pansement au niveau du poignet sont nécessaires pour une quinzaine de jour. Une immobilisation du poignet de courte durée peut parfois être nécessaire.. Dans les suites opératoires, il existe des douleurs du poignet dans les mouvements de la vie quotidienne pour 1 mois qui peuvent être prolongées dans les gestes en force et les gestes en contrainte avec la main pour un à deux mois supplémentaires. La qualité esthétique définitive de la cicatrice de la main sera obtenue après un minimum de 6 mois ce qui correspond à la durée du remodelage cutané physiologique.

Les récidives du kyste synovial sur le main et le poignet opéré sont rares mais il est néanmoins possible que des kystes synoviaux puissent apparaître à d’autre endroit du poignet opéré ou sur la main controlatérale.